L’usine Dreux

Adossé à la forêt de Bellême, La Perrière a longtemps vécu des différents métiers liés à l’exploitation du bois: bûcheron, scieur de long, charpentier, menuisier, tonnelier, sabotier… Au début des années 50, une scierie gagne en importance, jusqu’à devenir «l’Usine »

L’économie du village reposera d’ailleurs sur cette activité jusqu’en 1989, date de la fermeture de l’entreprise Dreux. Ses divers ateliers produisirent meubles, parquets, bateaux, charpentes, bungalows et maisons préfabriquées à ossature bois, mais aussi des canapés ! Au plus haut de sa production, 40 maisons partaient de l’Usine Dreux chaque mois. Un système de ramassage en bus était organisé et une cantine était assurée les repas des salariés. Plus de 700 ouvriers y travaillaient.

Aujourd’hui la friche industrielle connait une nouvelle vie. Lire l’article paru sur Ouest France le 22 octobre 2014 ici.